Astronomie

Astronomie

Il y a 3 produits.

Affichage 1-3 de 3 article(s)

Filtres actifs

LA NAISSANCE DE L’UNIVERS...
  • Neuf

LA NAISSANCE DE L’UNIVERS de GÉRARD...

Prix 26,00 €

Malgré de nombreuses découvertes récentes dans l’infiniment petit comme dans l’infiniment grand, nous sommes toujours habités par la conviction que ne pouvant remonter à sa source, la naissance de l’univers est un mystère qui risque d’être difficile sinon impossible à résoudre. Aussi cet ouvrage qui prétend pouvoir dès maintenant esquisser une solution cohérente, doit-il constituer le début d’une véritable et inattendue révolution conceptuelle. Par analyse d’observations avérées, il décrit ce que l’on appelle le vide de l’infini, et de façon encore plus incroyable, en déduit les détails du déroulement du Big Bang et des phénomènes qui en ont découlé et que l’on connait. 

Mairan et les premières...
  • Neuf

Mairan et les premières théories de...

Prix 16,00 €

Après le mini-âge glaciaire de l’époque de Louis XIV, le Soleil connaît un regain d’activité. Les aurores boréales deviennent fréquentes et intenses, stimulant le débat scientifique en ce siècle des Lumières, si bien nommé ! Parmi les théories de Halley (magnétisme), Euler (impulsion), ou Franklin et Canton (électricité), celle de Mairan (1678-1771) avec l’apport de matière « de l’atmosphère du Soleil à l’atmosphère terrestre » est validée à l’ère spatiale. En 1733, son Traité physique et historique de l’aurore boréale révèle un physicien moderne : statistiques afin d’établir une historicité de corrélations avec la lumière zodiacale ou les taches solaires, ainsi qu’un réseau d’observateurs pour enrichir sa base de données et déterminer la hauteur des aurores. 

à travers l’espace -...
  • Neuf

à travers l’espace - Destination Mars...

Prix 19,00 €

Destination Mars Au départ, un projet un peu fou : partir explorer la planète Mars ! Le jeune Adrien Combes (Marcel Moye par projection autobiographique) aurait pu ne jamais y parvenir sans la chance d’exposer son idée à un riche mécène anglais, Sir Morice, un soir de 1895 dans un hôtel de Cannes. Il entreprend donc de construire son vaisseau spatial : le Céleste. Une fiction écrite par un auteur encore adolescent, dans l’esprit de Jules Verne, contemporaine des débuts de l’aviation et restée inédite plus d’un siècle durant. Elle présente pourtant un grand intérêt historique car elle était censée exposer le principe d’un moteur à combustion oxygène-hydrogène théorisé en 1903 par Constantin Tsiolkovski, fondant l’Astronautique, et consacré par le succès du moteur HM7 d’Ariane.